Dans vos valises avez-vous mis…

votre Blackberry, l’ordi, les emails et les soucis?

Quand vous êtes parti, votre teint était gris, vous étiez fatigué, voire même au bord de l’épuisement. Vous aviez des oublis à répétitions, vous étiez ailleurs quand on vous parlait et le matin, quitter le lit était un arrachement!

Ah!  un peu de repos! Hum! comme cela va faire du bien! Vous attendiez avec impatience un peu de calme et de vacances. Et puis les cris des enfants, le monde partout, les coups de soleil, toutes les tensions latentes et émotionnelles non résolues, voire les bouchons…  

Allez-vous rentrer plus fatigué ou enfin reposé pour mieux repartir?

Des vacances réussies pour votre cerveau :

ou comment requinquer vos neurones?

et rentrer frais et dispo pour saisir à-bras-le-corps l’automne et le boulot et la crise et le stress et… la rentrée, quoi!

Voici les besoins essentiels d’un cerveau en super forme:

  • L’oxygène

Il représente à lui tout seul 20% de votre consommation d’oxygène totale, alors que son poids, même si vous êtes un super-cerveau, n’est que 2,5% maxi du poids de votre corps.

Donc changez d’air, et même si vous allez à New York en vacances, allez respirer à Central Park régulièrement… De toutes façons et en toutes saisons, si vous êtes citadin, visitez régulièrement les parcs et bois environnants!

  • La bonne circulation 

Il est l’organe le plus vascularisé de l’organisme. Par une étude récente sur des personnes de plus de 65 ans, il a été démontré  que les personnes pratiquant une activité physique ont une meilleure circulation vers le cerveau et que leur fonction mentale s’améliore.

Donc bougez et ayez une activité physique pendant vos vacances. Même sur votre chaise longue, bougez!

  • Une alimentation riche en sels minéraux, glucose, certains lipides, les fameux oméga 3.

Selon les médecins, il existe un lien étroit entre l’alimentation et le fonctionnement du cerveau. Le Dr. Bourre dans son livre « La diététique du cerveau » préconise, entre autres, de consommer des céréales pour les vitamines B, pour le renouvellement des cellules cérébrales, de bonne huiles végétales et leurs acides gras insaturés, pour renforcer la membrane des cellules, du poisson, des sucres tels que le miel….

Donc emmenez le livre et concoctez-vous de bons repas ou allez dans de bons resto!

  • Le sommeil réparateur et le repos cérébral

Les ondes cérébrales sont divisées en catégories associées à la rapidité de l’oscillation ou de leur fréquence.

Pendant la veille ou l’activité diurne, le cerveau émet des ondes béta  rapides (14 Hz). La fréquence qui ressource et apaise les neurones est celle des ondes alpha (8 à 13 Hz), la fréquence thêta est celle du sommeil ou de la relaxation profonde, la fréquence delta est celle du sommeil profond, sans rêves.

Trop de stress empêche le cerveau de retrouver des fréquences plus lentes, d’où l’insomnie ou la sensation de n’être jamais reposé au réveil.

Donc apprenez à entrer dans des ondes alpha ou thêta, apprenez à vous relaxer ou à méditer!

  • Le repos affectif

L’harmonie, l’entente, la communication, l’échange, l’écoute, l’amour sont les mots-clés dont le cerveau a besoin pour être bien référencé dans un « moteur google » de la détente et du ressourcement. Les vacances ne sont pas le moment pour résoudre les tensions ou les conflits relationnels. Laissez couler!

Donc faites une trêve et organisez-vous, offrez-vous un temps agréable, des vacances, quoi!

Accordez-vous des moments de silence, lâchez, prenez du recul, retrouvez vos cinq sens, réveillez vos papilles, sentez le sel sur votre peau ou la main de votre partenaire, regardez le paysage… et respirez!

Et vous, que faites-vous pour vous ressourcer?

Partagez, laissez un commentaire ci-dessous

Cet article participe à l’évènement inter-blogueurs “Accorder des vacances à son mental pour mieux repartir …” organisé par le blog Les Outils du Mentaliste

 

 

 

Les internautes ont trouvé cet article avec:

  • cerveau en vacances